INTERVIEW

 

Jérôme GARRET, vainqueur de l'Open Chateau Piron 2014 (équipe GARRET/RUELLE)

 

Après 5 heures de compétition, après avoir dégusté 21 vins et éliminé 38 équipes dont 6 Pro, Jérôme Garret, et son coéquipier Régis Ruelle ont remporté l’Open Chateau Piron 2014.

 

   open 2014 - photo Jérôme Garret 2
   

 

 

Jérôme Garret vous étiez 3ème à l’Open 2013 et vous êtes maintenant Premier à l’Open 2014, alors qu’il y avait 2 fois plus d’équipes inscrites. Quelle progression ! Comment en êtes-vous arrivé là ?

 

Je crois qu’on peut vraiment dire que Château Piron a réussi à créer un sport, avec sa part de chance ! Il faut rester modeste : Après la phase de qualification nous avons dû passer en repêchage pour arriver en finale. Après, en phase finale, nous sommes tombés sur certains vins que nous connaissions mieux. Le monde du vin est tellement riche. Même si l’on reste en France. C’est ça qui est passionnant. Il y a toujours à apprendre. On peut être fort dans certains domaines et beaucoup moins dans d’autres.

 

Justement, y a-t-il des vins que vous avez découverts pendant cet Open, qui vous ont charmés ?

 

Je dois dire que le Fronton était pour moi une découverte. Et celui proposé était vraiment excellent. Cela nous a fait quelques points de moins mais une découverte en plus !

 

Même les grands champions ont des lacunes ! Pour atteindre ce niveau vous pratiquez beaucoup la dégustation ?

 

Avec Denis Ruelle nous adorons la dégustation. Nous avons créé un club d’amateurs voilà 15 ans, et nous nous réunissons régulièrement. Depuis 9 ans nous faisons aussi un « voyage œnologique » par an.

 

Et… quels sont vos vins préférés ?

 

Les Bordeaux bien sûr, mais aussi les Rioja et les Côtes du Rhône. Depuis peu, je découvre et m’intéresse beaucoup aux Beaujolais. C’est une région mal connue et décriée, surtout à Bordeaux. Mais les crus du Beaujolais, dont certains se rapprochent des Bourgogne quand le gamay prend des airs de pinot en vieillissant, sont vraiment époustouflants.

 

Pour revenir à l’Open Chateau Piron, comment avez-vous trouvé le tournoi cette année ?

Ce qui est intéressant pour un amateur de vins, qui n’est pas un pro et qui veut apprendre, c’est qu’il n’y a pas de piège. On ne cherche pas à vous tromper. Celui qui gagne c’est celui qui sait à quoi ressemble un Médoc ou un Sancerre.

A part ça, ce qui me plait beaucoup c’est le caractère convivial et ludique. Il suffit d’aimer un peu le vin et la convivialité pour passer une super après midi. Avec le plaisir du vin et le plaisir de la compétition.

 

Pouvez vous nous dire deux mots de votre coéquipier ?

 

En fait nous sommes associés avec Régis Ruelle. Nous avons racheté ensemble une entreprise, Aircalo à Saint Médard en Jalles … et nous nous connaissons depuis nos études. Cela fait une belle complicité qui se prolonge avec le vin !

 

Pour finir avez vous des suggestions pour améliorer l’Open ?

 

Vraiment il faut garder les bases de l’organisation qui correspondent vraiment à notre approche du vin.

Pour faire encore mieux, il faudrait juste raccourcir un peu les épreuves. Pas moins de vins, mais aller plus vite sur chacun… Mais je crois qu’il y a des projets en ce sens déjà pour 2015….

 

 

Merci beaucoup Jérôme Garret.

Nous espérons vous revoir sur le prochain Open Chateau Piron 2015 !

 

Propos recueillis par Xavier Boyreau le 10 juin 2014.


 

 

 

CONSULTEZ AUSSI :      

    

   LES CLASSEMENTS 2014    

   

LES VINS DEGUSTES 

PENDANT l'OPEN 2014   

 

début des qualifications 2014
  

L'OPEN 2014 EN IMAGES

 

 Open 2014 - Joel Dussans 2  

L'INTERVIEW

JOEL DUSSANS

PRIX SPECIAL DU JURY 2014

(équipe DUSSANS/DUSSANS)