INTERVIEW

 

Anne QUIMBRE,

vainqueur du prix spécial du jury 2015

"Accords mets et vins"

 

L’Open Château Piron est un tournoi de dégustation de vins fins mais il s’aventure aussi sur le terrain de la gastronomie... Un prix récompense les meilleures propositions d’accord mets et vins faites par les concurrents lors des dégustations à l’aveugle.

 

Anne Quimbre a remporté ce très beau prix avec sa co-équipière, Camille Duboy. Toutes deux sont bloggeuse (blogs « Papotiche » et « Lili à Bordeaux »). L’équipe s’est aussi classée 10ème au général.

 

      

  

 

Sylvie Cazes (présidente du jury)

remet le prix spécial du jury « Accords mets et vins »

à Anne Quimbre

(photo S.Common - 6 juin 2015)
   

 

 Anne Quimbre qu’est-ce qui vous a amené à Château Piron pour ce tournoi « Open » le 6 juin ?

 

Il existe à Bordeaux un milieu très actif autour du numérique, de l’internet, des réseaux sociaux, des blogs. Ce milieu est d’ailleurs très largement tourné vers tous les services qu’internet permet de développer autour du vin. Camille et moi-même connaissons bien Amélie Nollet qui est la Community Manager de l’Open Château Piron. Lorsqu’elle nous a parlé de l’Open nous y sommes allées les yeux fermés parce que nous avions toute confiance en elle. C’est une passionnée de vin et de réseaux sociaux !

 

Et c’était comme vous l’imaginiez ?

 

A vrai dire non ! Nous imaginions quelque chose de très sérieux, limite guindé. En fait c’était vraiment un esprit de match : à la fois sérieux parce qu’on joue pour gagner et très convivial. Il y avait beaucoup de jeunes d’école de commerce et de bloggeurs. Mais ce que j’ai surtout apprécié, c’est de côtoyer des pros c’est-à-dire des sommeliers, des cavistes, et des courtiers qui étaient vraiment accessibles et pas arrogants du tout. On a appris de nos échanges avec eux, tout en passant un moment drôle et bon enfant.

 

Et bien qu’amateur vous avez battu beaucoup de pros ! Vous avez fini 10ème et sur les 8 équipes pro engagées, 4 sont derrière vous… vous avez une activité proche du domaine du vin ?

 

Oui et non, je suis attachée de presse dans le secteur du tourisme. Donc bien entendu, à Bordeaux, tourisme et vin cela va souvent ensemble ! Même si je suis souvent amenée à déguster du vin dans le cadre de mon métier, je ne suis pas une spécialiste - Toutefois, un cours d’initiation à l’école du vin du CIVB ainsi que cette expérience Open Piron m’ont donné envie de renforcer mes connaissances et les approfondir.

 

Mis à part l’ambiance, pouvez-vous nous dire ce qui vous a marqué dans ce tournoi… et ce que vous avez gagné ?

 

Le concept est vraiment original. Et j’aime ce qui est original ! Créer un événement de dégustation organisé comme un tournoi sportif, avec des arbitres, des manches, et même des coups de sifflet, il fallait y penser. Après j’ai vraiment été surprise par la qualité de 2 vins que je connaissais mal : un Sainte Croix du Mont et un Beaujolais. Le Beaujolais c’est souvent mal considéré, à tort, à cause de l’image du Beaujolais Nouveau sans doute, mais le Brouilly servi à l’Open était vraiment une magnifique découverte. Pour finir, bien sûr, ce qui m’a marqué c’est le dîner au Chapon Fin que nous avons gagné. Nous n’avions jamais eu la chance de déguster les mets de ce restaurant Camille et moi, mais nous en connaissions l’excellente réputation. Le décor, les plats, les vins, tout était excellent. Alexandre Morin, le chef sommelier, nous a reçues merveilleusement, et les accords mets et vins étaient…parfaits !

 

Et pour gagner ce prix comment avez-vous choisi vos propositions d’accords mets & vins ?

 

Sortir des sentiers battus, décloisonner, arrêter de penser par exemple que les vins liquoreux vont forcément et uniquement avec les desserts ! Personnellement, j’aime déguster du fromage avec les liquoreux, et sur des desserts au chocolat je suis très fan de l’alliance avec des rouges épicés et tanniques. C’est ce genre de chose que nous avons proposé sur nos fiches lors de l’Open, et nous avons choisi aussi de placer beaucoup de produits  de la région dans nos propositions. Le jury a aimé ! Tant mieux !


 

Camille Duboy et Anne Quimbre en compétition (6 juin 2015, photo S.Common)

 

 

 

Vous avez malgré tout surement quelques idées pour améliorer ce tournoi…

 

Il y a beaucoup de manches et de mi temps… un food truck aurait été bienvenu… Les organisateurs prévoient bien des tranches de pain pour grignoter entre les vins mais une offre de restauration ou de petits grignotages serait vraiment très appréciable, car cela dure longtemps.

 

Raccourcir le tournoi serait aussi une bonne chose. Pour ceux qui sont éliminés surtout ! ils pourraient profiter plus vite de l’après tournoi, quand tous les vins sont mis en open tasting, dévoilés. J’ai cru comprendre qu’une formule plus courte était à l’étude.

 

 

Y a-t-il un rapport entre l’Open Château Piron et votre blog « J’ai toujours rêvé d’être une potiche » ?

 

C’est un blog d’humour et d’humeurs, où je traite de façon décalée du féminisme mais aussi du quotidien parfois drôle (ou moins drôle) des femmes trentenaires d’aujourd’hui. Il m’arrive d’y parler de vin, mais avec mes propres termes, et via des angles tout aussi décalés. Ce qui était intéressant sur ce tournoi c’était de voir que les femmes y étaient très nombreuses. Le vin était un peu une chasse gardée des hommes jusqu’à récemment, mais fort heureusement nous sommes désormais autorisées à pénétrer dans les chais, et beaucoup de femmes ont investi avec brio ce milieu. J’ai rencontré plusieurs femmes liées au milieu du vin dans le cadre de ce blog, et je suis convaincue d’une chose : le vin n’a pas de sexe ! Les « vins de femme » n’existent pas, et rien ne prédestine un homme à être meilleur œnologue, dégustateur ou vigneron qu’une femme. Je suis donc doublement heureuse que nous ayons gagné avec Camille, car cela correspond à deux messages que j’essaie de faire passer dans mon site : il ne faut surtout pas se mettre de barrières dans la vie ou avoir peur de ne pas être à la hauteur de nos envies. Nous n’étions pas pro mais avons quand même gagné un prix, même avec nos termes de néophytes.

 

Le vin est une question de passion avant d’être une question de sexe, femmes et hommes y ont toute leur place, main dans la main.

 

 

Reviendrez vous sur l’Open ?

 

Oui c’est sûr et avec très grand plaisir !

 

 

                                                                                                                           

Propos recueillis par Xavier Boyreau le 12 août et le 7 septembre 2015

 

Lien vers le blog d'Anne Quimbre  : www.papotiche.fr

 

(*) Alexandre Morin est le Chef Sommelier du Chapon Fin à Bordeaux. Il était présent en compétition sur l’Open 2015 et bien parti pour faire un podium mais a dû se retirer avant la fin pour répondre à une obligation. Alexandre Morin était co-président du jury de l’Open 2014 avec Bruno Boisdron, directeur des éditions Féret.

                                                                                                                                                            

 

 

 

CONSULTEZ AUSSI :      

    

LES CLASSEMENTS 2015  

   

LES VINS DEGUSTES 

PENDANT l'OPEN 2015 

début des qualifications 2014
  

L'OPEN 2015 EN IMAGES

 

 

 

 Photo Denis Marniesse - Open 2013
  

L'INTERVIEW

DENIS MARNIESSE

VAINQUEUR DE L'OPEN 2015

(Classement Général)